Joints de queue de soupapes

Posté par mailletsylvain le 9 mars 2009

     Il est à noter que d’origine nos moteurs de 403 comme de 203 ne comportent pas de joints de queues de soupapes, quand les soupapes et guides sont neufs il est vrai que les joints ne sont pas nécessaires, mais lorsque le moteur commence à avoir des kilomètres le fait d’en avoir serait un plus. Pour en mettre la grosse solution est de profiter de l’opération du changement de guide pour pouvoir faire les logements nécessaire à la pose de tel joints, ors si l’on ne fait pas d’opérations d’usinage sur ça culasse ça devient plus compliqué et cher d’autant plus que je n’ai pas trouvé de références adaptables.

     Il est évident que des guides usés permettrons d’avoir des conséquences lors des phases de cycles moteur comme l’admission et l’échappement, à l’admission il pourrait y avoir des gaz passant par le guide de soupapes et idem pour l’échappement, mais en sens inverse, bien dans un sens, car ça aspire de la vapeur d’huile, mais de l’autre envoi des gaz brûlés… ça reste très très faible, mais c’est ce qui ce passe, bref, mon problème ne viens pas de là exactement, car quitte à essayer de résoudre ce phénomène autrement qu’en changeant les guides et soupapes ce qui est impossible, autant en résoudre un autre bien plus facilement et moins cher.

 

     Problème observé : après avoir fait tourné le moteur plusieurs heures, j’ai été dans l’obligation de le déculasser à cause d’un problème d’étanchéité du joint de culasse (le moteur n’avait plus tourné de quelques jours), mais ça c’est un autre problème, et là surprise, le sommet des pistons était recouvert d’une fine couche d’huile, une huile qui vient bien de quelque pars, soit d’en bas, car le moteur n’est pas entièrement rodé donc une remonté d’huile par les segments n’est pas impossible, soit d’en haut par les guides. Ne pouvant résolvez-le « venant d’en bas » j’ai regardé le « venant d’en haut » et j’ai remarqué une petite chose.

     Les guides ayant un mini jeu, je me demande si l’huile qui se trouve au sommet de la soupape qui en plus comporte la coupelle n’aurait pas le temps de descendre le long de la queue pour finir soupape ouverte sur le cylindre. Plausible, d’autant plus que moteur chaud c’est à ce moment que l’huile est la plus fluide.

     Ne trouvant pas de joints pour résoudre mon problème il a bien fallu chercher ailleurs.

La solution :

dsc00452.jpg

 

     Il faut le voir pour le croire, cette chose c’est un joint « V-Ring », généralement ils sont montés sur des arbres et leur lèvre conique et fine assure l’étanchéité contre une surface, mais là… c’est différent, même le vendeur à froncé les sourcils quand je lui ai dit que c’était pour mettre sur des soupapes.

     Le diamètre de la queue de soupapes faisant 8.5mm la référence du joint est VS.8, la matière est du caoutchouc au nitrile qui à donc une bonne résistance à la chaleur et aux hydrocarbures.

     Ces joint se trouvent dans tout magasins d’équipements industriel ou une commande serais nécessaire faute de ne pas en avoir en stock.

 

 

 

L’application :
dsc00461.jpg
dsc00463.jpg

     On reprend, le diamètre de la queue de soupape fait 8.5mm, le diamètre intérieur du joint fait 7mm donc on a un bon serrage du joint, suffisant, je pense, pour évité que ce dernier coulisse le long de la queue au moment du mouvement rapide de la soupape, le diamètre extérieur du joint fait 11mm voir un peu plus à cause de l’écartement au moment de son placement sur la queue et le diamètre intérieur du ressort fait 14mm. Ce qui nous laisse un petit espace entre le joint et le ressort d’environs 1.5mm au rayon.

     Le but du jeu c’est simplement d’évité que l’huile arrive jusqu’au guide, donc, en plaçant ce joint je peux faire en sorte qu’arrivé au joint et grâce à la lèvre, l’huile dévie de sa course normale pour aller au final sur le ressort, reste à voir si ça marche en pratique et je pense que ça peut, au moins j’aurais mis quelque chose plutôt que rien du tout.

7 Réponses à “Joints de queue de soupapes”

  1. lolo94 dit :

    Salut Sylvain.

    Bravo pour le blog et les ptites modifs appliquées à celui-ci, c’est top.
    Pour les joints que tu as posé sur tes queues de soupapes, j’ai réalisé la même opération, mais en ayant utilisé un joint torique.
    Je verrai bien la tenue de ces joints dans le temps.
    Une chose est sure, c’est que l’huile est obligée de contourner le joint au lieu de s’infiltrer dans le guide.
    Affaire à suivre.

    PS: dans quelle type de boutiques as tu trouvé tes joints(industrie, automobile???)
    Cela m’intéresse et merci d’avance.

    Salut

    J’avais pensé au joint torique aussi, mais l’avantage des joints V-ring c’est qu’ils comportent une jupe.
    On trouve ces joints dans tout magasin de fournitures industriel comme les roulements, courroies, etc. et pour info j’en ai eu pour un peu plus de 5€ les huit, il ne faut pas s’en priver.
    Malheureusement, il faut faire beaucoup de kilomètres pour voir si c’est vraiment efficace et mon moteur est en rodage hors de la voiture, quand je ferais un petit réglage de culbuteurs, je ferais attention voir si le fond des queues et huilé ou pas.
    Affaire à suivre.

    LeoBlack 403

  2. Pierre102 dit :

    Hello
    superbe cette idée, sur mes motos il y a un joint aussi.
    mais ne faut il pas que ces guides soient lubrifiés… ca bouge une soupape et si c est pas lubrifié ca s ‘use…
    à voir
    Sinon je vous suit dans cette idée.
    Pierre102

    Salut Pierre

    Oui il faut que les soupapes soient lubrifiées pour ne pas s’user, mais dans ce cas-là le joint est seulement placé pour éviter que l’huile ne coule dans le guide quand le moteur est arrêté sans plus, quand le moteur fonctionne la vapeur d’huile s’occupe de la lubrification.

    LeoBlack 403

  3. jlcab dit :

    Il faut utiliser des joints modernes montés sur les Peugeot actuelles. Mais cela nécessite d’usiner les hauts des guides. Les joints noirs « parapluie » que tu as montés, homologués un temps sur 404 Diesel ont été déshomologués, car sans effet. Non, les queues des soupapes n’ont pas besoin d’être lubrifiées. Tous les moteurs modernes depuis les années 70 ont des joints sur les queues de soupapes. Et ça fonctionne très bien. Ca évite les descentes d’huile le long des tiges, et l’encrassement des têtes des soupapes. Sans ces joints, difficile de passer les tests antipollution, because fumées à la ré-accélération.

  4. gtr-electro dit :

    Salut, Sympa ton idée de joint de queue de soupapes…
    pourrais tu me dire si cela fonctionne comme tu le souhaites?

    De mon côté je suis en train de restaurer un tracteur qui fume bien bleu…
    j’ai vérifié les segments et le jeu a la coupe est dans les côtes donc je me dis que ca peut venir de la.( pas de joints d’origine.)
    Je trouve qu’il y a un jeu important aux queues de soupapes; mais bon je vais le remonter comme ca, en trouvant un joint si tu me confirmes que tu en es content!

    Merci
    @+

    PS: très belle restauration!!

    Salut gtr
    Malheureusement, je ne pourrais pas te dire grand-chose sur les effets produit de la pose de ces joints, j’ai simplement remarqué que le moteur fumait moins au démarrage après un long arrêt. Je tiens à rappeler que ces joints sont simplement là pour essayer d’éviter que l’huile ne coule en trop grande quantité le long de la queue de soupape. J’ai par contre bien regardé avec une goute d’huile bien placé voir si celle-ci avait tendance à aller sur le ressort ou de continuer le long de la queue et il s’avère que c’est positif, ça n’empêchera pas l’aspiration des vapeurs d’huile au moment de la marche normale, mais c’est toujours ça.

    Désolé, je ne pourrais pas conclure pour l’instant sur l’efficacité réelle de ces joints.
    LeoBlack 403

  5. Laurent dit :

    Salut,merci pour tout tes conseils et tes idées, pour ma part je restaure une 403 de novembre 58,elle à 147500 km,j’ai fait surfacer la culasse,j’ai roder les soupapes d’admission et changer celle des échappements,peut tu me dire à ce jour si ces joints sont efficaces ?
    Merci d’avance
    laurent

  6. Salut

    J’ai fais fonctionner mon moteur pas mal de temps même que pour le rodage et j’ai rien à en redire sur les joints que j’ai mis sur les queues de soupapes, l’huile va plus sur les ressorts que dans la queue quand elle descend, l’avantage c’est que la vapeur continue quand même à y aller pour le bon graissage quand le moteur fonctionne.

    LeoBlack 403

  7. Duvauchel dit :

    Bonjour .après des semaines de recherche de joint d’origine de queue de soupapes .j’ai lâché l’affaire et je me suis penché de prés sur ces joints douteux a première vue pour moi.j’en ai acheté et après montage et mise en route de mon moteur de 404 je confirme que ces joints ont une efficacitées formidable pas la moindre fumée ou d’odeur d’huile .même après plusieurs heures et jours de mise en route .merci beaucoup pour l’idée .david

Laisser un commentaire

 

RB26 vs 2JZ |
Miss Bike |
un blog 100% moto |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Amicale Subaru Neuchâtel
| carsmania
| my shadow